Veuillez noter

Renseignez-vous avant votre départ pour connaître les derniers conseils aux voyageurs ainsi que les conditions d’entrée pour votre voyage.

Transport des articles soumis à des restrictions

Puis-je prendre du carburant supplémentaire ?

Non. Conformément aux réglementations de sécurité, les conteneurs de carburant de rechange ne doivent pas être transportés dans des véhicules privés.

 

Puis-je voyager avec du gaz ?

En vertu de la législation internationale et britannique, les passagers souhaitant transporter des gaz dans des bouteilles (réservoirs à pression ou à gaz) doivent se conformer aux dispositions suivantes que la Société est tenue d’appliquer conformément aux réglementations appropriées. Il peut y avoir d’autres gaz, non spécifiquement énumérés ci-dessous, que la Société peut transporter et pour lesquels des conseils peuvent être fournis par notre service Fret. Il incombe à tout moment au client de vérifier si les substances ou les articles transportés doivent être déclarés. Stena Line décline toute responsabilité en cas de retard ou de refus d’accepter de tels articles à l’expédition si les réglementations ou conditions légales n’ont pas été respectées ou si elles ne nous ont pas été communiquées au moment de la réservation.

 

Le propane et le butane à usage privé uniquement (c.-à-d. à des fins de camping) peuvent être transportés en bouteilles jusqu’à un total de 47 kg (à l’exclusion du poids du réceptacle de gaz).

 

Les gaz de plongée (y compris l’air) à usage personnel peuvent être transportés dans des véhicules privés utilisés pour transporter les passagers et leur équipement de plongée personnel selon les conditions suivantes : (i) Les bouteilles de gaz transportées doivent être destinées à l’usage personnel du passager. (ii) Le nombre maximum de cylindres transportés par véhicule doit être de six, de taille F ou inférieure (c.-à-d. jusqu’à 60 litres de capacité d’eau agrégée), contenant soit de l’AIR COMPRESSÉ (UN1002), OXYGÈNE COMPRESSÉ (UN1072) ou GAZ COMPRESSÉ, OXIDISING N.O.S (oxygène, Oxyde nitreux) (UN3156) (ceci porte généralement le nom commercial Entenox) (iii) Toutes les bouteilles doivent être sécurisées à l’intérieur du véhicule afin d’en empêcher tout mouvement. (iv) Les autres marchandises dangereuses (y compris les gaz inflammables et les liquides inflammables) ne doivent en aucun cas être transportées dans le même véhicule que ces gaz à usage pour la plongée.

 

Oxygène médical à usage personnel transporté dans des véhicules privés (utilisé pour transporter des personnes malades ou handicapées). Les véhicules peuvent transporter jusqu’à 6 de taille « F » ou plus petite (c’est-à-dire jusqu’à 60 litres de capacité d’eau totale) contenant de l’UN 1072 – Oxygène comprimé, à condition que le patient dispose d’une lettre d’un médecin déclarant qu’il a besoin d’oxygène médical.

 

Du gaz d’étalonnage non toxique et qui utilisé uniquement à des fins d’étalonnage peut être transporté à condition que la capacité d’eau totale des réceptacles de pression (cylindre) ou des petits réceptacles contenant du gaz (cartouches de gaz) ne dépasse pas 50 litres.

 

Les gaz non inflammables (Classe 2.2) peuvent être acceptés pour l’expédition s’ils sont transportés à une pression inférieure à 200 kPa à 20oC et ne sont pas des gaz liquéfiés ou des gaz liquéfiés réfrigérés. La taille F a une capacité d’eau de 9,4 litres, avec des dimensions approximatives de 930 mm x 140 mm.

 

Veuillez noter que les exigences de transport s’appliquent également aux bouteilles nominalement vides, car les règlements internationaux considèrent les récipients à pression (bouteilles) « vides » comme des marchandises dangereuses, à moins qu’ils ne soient purgés et qu’un certificat le confirmant accompagne la bouteille. Sauf en cas d’utilisation dans des applications médicales, l’alimentation en gaz doit toujours être coupée pour les bouteilles transportées aux fins mentionnées ci-dessus ; toutes les bouteilles doivent être correctement fixées contre le mouvement du bateau et à l’écart des sources d’inflammation et de chaleur. Nous nous réservons le droit de vérifier si une bouteille est vide ou de demander un certificat comme preuve de nettoyage/purge si les bouteilles sont transportées et déclarées comme vides. Tous les éléments indiqués ci-dessus doivent être déclarés à la Société en appelant notre Centre de contact au 03447 707 070 au moins 24 heures avant la date et l’heure de départ, puis à nouveau au guichet/bureau d’enregistrement à l’arrivée au port. Le transport du gaz d’acétylène n’est autorisé à aucun moment ni en aucune circonstance.

 

Puis-je voyager sur un bateau avec des armes à feu et/ou des munitions ?

Les armes à feu, armes sportives et munitions ne seront transportées que conformément à la politique générale de la compagnie, qui prend en considération toutes les réglementations légales et/ou législatives applicables à nos itinéraires au moment du voyage. Les armes à feu, les armes sportives et les munitions doivent être déclarées à la Société en appelant notre Centre d’appel au 03447 707 070 avant la date et l’heure du départ, puis à nouveau au guichet/bureau d’enregistrement à l’arrivée au port. Il peut également vous être demandé de voyager avec un billet de fret en fonction des articles transportés. Étant donné que la législation peut changer, nous nous réservons le droit de modifier nos conditions générales de transport à court terme. 

 

Un maximum de 1 000 cartouches de classe UN 1.4s peut être transporté dans un véhicule privé sans documentation, à condition que les cartouches soient dans l’emballage d’origine du fabricant. Les quantités dépassant ce montant, ou n’étant pas de Catégorie 1.4s, doivent être déclarées et comptabilisées conformément aux dispositions complètes du Code IMDG ; et uniquement si le « document de conformité relatif aux marchandises dangereuses » des bateaux autorise ce type de transport.  Les munitions en quantités supérieures à 1 000 cartouches qui ne seraient transportées que lorsqu’elles sont accompagnées d’une déclaration de marchandises dangereuses doivent être réservées et émises par notre service Fret (cela dépendra également du bateau/de l’itinéraire demandé, et si cela est autorisé conformément à la certification statutaire du navire). Ces demandes doivent être adressées à notre service de réservations de fret.

 

Il est obligatoire que toute arme à feu soit toujours accompagnée de la délivrance d’un permis approprié au pays de départ et/ou de destination, qui devra être disponible pour inspection si nécessaire. Lorsqu’un véhicule transportant des armes à feu arrive au port, notre responsable de service et la sécurité portuaire seront alors notifiées, et des procédures documentées localement seront mises en œuvre pour s’assurer que les actions suivantes se produisent, le cas échéant : 

 

Les armes à feu, les armes sportives et les munitions resteront dans le véhicule pendant la durée de la traversée, à condition que :

a) Les armes à feu, les armes sportives et les munitions sont hors de vue et sécurisées dans une boîte verrouillée appropriée dans le coffre du véhicule.

b) L’agent de chargement ou son adjoint désigné a confirmé que toutes les portes du véhicule sont verrouillées.

c) Les passagers du véhicule resteront sous étroite surveillance jusqu’à ce qu’ils aient quitté le pont-garage.

 

Lorsque le bateau arrive à destination, la procédure fonctionnera en sens inverse, conformément aux procédures documentées locales dans ce port.

 

Il est de la responsabilité du client d’avoir toutes les informations nécessaires sur les armes, numéros de série, permis de chasse, permis d’armes, le cas échéant. 

 

Passagers à pied

Le transport d’armes à feu, d’armes de sport, de munitions, d’épées, de couteaux, d’armes tranchantes et de substances dangereuses par les passagers à pied est interdit à tout moment. Des informations supplémentaires, si nécessaire, peuvent être obtenues auprès du responsable de service au port de départ. 

 

Puis-je voyager avec des marchandises dangereuses ?

Il est interdit de voyager avec des marchandises dangereuses, des armes à feu ou des munitions sans notre autorisation préalable. Le respect de toutes les réglementations applicables, telles qu’elles prévalent au moment de la réservation et du voyage, et, le cas échéant, la présentation sur demande de toutes déclarations ou licences pertinentes, doivent être respectés par la personne responsable du véhicule à tout moment. Les marchandises dangereuses pour le transport maritime, conformément au Code international maritime des marchandises dangereuses (IMDG), comprennent les substances ou articles classés et identifiés dans les catégories suivantes :-

  • Substances ou articles explosifs (Classe 1)
  • Gaz (inflammables, non inflammables, toxiques – Classe 2.1, 2.2 ou 2.3)
  • Liquides inflammables (Classe 3) • Solides inflammables (Classe 4.1, 4.2 ou 4.3)
  • Substances oxydantes et peroxydes organiques (Classe 5.1 ou 5.2)
  • Substances toxiques et infectieuses (Classe 6.1 ou 6.2) • Matière radioactive (Classe 7)
  • Substances corrosives (Classe 8) • Substances et articles dangereux divers (Classe 9)
  • Polluants marins (conformément à la réglementation MARPOL)

Il n’est pas possible de dresser une liste précise des articles classés comme marchandises dangereuses, car il s’agit d’une liste non exhaustive. La responsabilité de vérifier si les substances ou les articles transportés doivent être déclarés incombe au client à tout moment ; Stena Line ne peut accepter aucune responsabilité en cas de retard ou de refus d’accepter de tels articles pour l’expédition si les réglementations ou conditions légales n’ont pas été satisfaites. 

Contact frequently asked question icon

Questions associées